Accueil > Français > Événements > Séminaires > Séminaires magnétisme > Archives 2009

Modes dipôle-échange dans des matériaux ferromagnétiques composites de type nano-fils de nickel dans une matrice de Al2O3 : études par spectroscopie Brillouin

Andrei Stachkevitch, LPMTM, Institut Galilée, Université Paris13


 

Attention Séminaire reporté au Lundi 2 mars 2009

 

Les nombreuses applications importantes, telles que la magnéto-résistance géante, l’excitation des ondes de spin (OS) cohérentes et des composants hyper-fréquences, ont motivé la recherche des couches nano-composites constituées de nano-fils de métaux ferromagnétiques dans une matrice diélectrique. Les méthodes spectroscopiques basées sur la diffusion Brillouin ou BLS (Brillouin Light Scattering) sont largement utilisées pour la caractérisation des propriétés dynamiques des matériaux ferromagnétiques micro- ou nano-structurés en raison de leur efficacité, de leur flexibilité et de leur précision. Le but de ce travail est l’investigation des ondes de spin dipôle-échange dans des nano-matériaux, composés de nano-fils de Ni dans une matrice d’alumine.

 

Plus particulièrement on a abordé la spécificité de tels modes dans le cas de fils de rapport de forme fini. Cela signifie que l’objet étudié est de nature 3D, ce qui fait varier, de façon significative, le spectre des OS localisées sur un nano-fil isolé. Ces changements sont traduits par la structure fine des lignes Stokes (S) et anti-Stokes (AS) qui peuvent comporter plusieurs pics, chacun correspondant à un point de concentration des points spectraux.

 

Un autre point majeur adressé dans le cadre de cette étude est le rôle des mécanismes magnéto-optiques (MO) dans la formation des spectres BLS, surtout leur influence sur l’asymétrie S-AS. Il s’est avéré que cette dernière est une conséquence directe de la nature elliptique des polarisations des ondes en interaction (onde optique incidente, onde optique diffusée, onde de spin dipôle-échange), la symétrie du tenseur MO, ainsi que du caractère « champ proche » de la diffraction de la lumière par des objet (nano-fils) à l’échelle nanométrique.

 

Affiche PDF