Accueil > Français > Événements > Séminaires > Séminaires Magnétisme et Supraconductivité > Archives 2009

Importance des fluctuations quantiques sur la transition supraconducteur-isolant dans InOx. Quel est l’effet du désordre ?

Panayothis Spathis - LaTEQS, Institut Nanosciences et Cryogénie, CEA Grenoble


Séminaire Annulé

 

Salle PMC - pièce 05-3029 - ÉCOLE POLYTECHNIQUE

 

Travail effectué en collaboration avec Hervé Aubin au Laboratoire Photons et Matière, ESPCI , 10 rue Vauquelin, 75231 Paris.

 

La transition supraconducteur-isolant qui apparaît dans les films minces désordonnés proches de la transition de localisation forte d’Anderson fait intervenir trois problèmes : la localisation des fonctions d’ondes par le désordre, l’effet des interactions coulombiennes et la supraconductivité. Ceci explique pourquoi ces films représentent un système modèle pour l’étude d’autres problèmes comme la supraconductivité à haute température critique.

 

Dans cet exposé, je montrerai les résultats obtenus par mesure de l’effet Nernst dans les films minces d’InOx au voisinage de la transition supraconducteur-isolant. Cette sonde, directement sensible aux fluctuations supraconductrices, a permis de mettre en évidence un régime de fluctuations différent de celui attendu par les fluctuations gaussiennes de champ moyen.

 

Enfin, je montrerai comment le contrôle du désordre cristallin présent dans ces films à l’aide de l’accélérateur Van der Graaff permettra d’étudier précisément l’apparition de la supraconductivité dans les systèmes fortement désordonnés.

 

Affiche pdf