Accueil > Français > Événements > Séminaires > Séminaires Matière Molle > Archives 2009

Séminaire Guillaume Miquelard

Relations structure – propriétés dans les élastomères et applications à la mécanique cellulaire


Guillaume Miquelard

Department of Polymer Science and Engineering
University of Massachusetts Amherst

Dans la première partie de ce travail nous présenterons la synthèse d’hydrogels polyélectrolytes réticulés chimiquement par réaction thiol-ène et physiquement par formation d’agrégats hydrophobes. La structure de ces gels a été caractérisée par divers procédés physico-chimique, ainsi que le comportement mécanique dans le domaine linéaire d’élasticité par rhéologie. Nous nous sommes ensuite intéressés plus longuement aux effets non-linéaires sur l’élasticité de ces hydrogels lorsque ceux-ci sont soumis à des déformations importantes en compression. Ces effets non-linéaires peuvent être liés soit à des formations d’agrégats ioniques sous déformation soit à la présence des micelles hydrophobes transitoires dispersées au sein du gel. Ces deux nanostructures se révèlent être en compétition et modifient considérablement d’un point de vue macroscopique l’élasticité et la viscoélasticité de ces gels.

Dans la seconde partie de ce travail, nous nous intéressons à la mécanique cellulaire, plus particulièrement de monocouches, grâce à la mise en forme de substrats micro ou nanostructurés, préparés en combinant des techniques de microphotolithographie et de spin-coating. En étudiant la croissance cellulaire sur ces substrats, il est possible d’obtenir des informations à la fois sur les interactions cellule/substrat (adhésion focale) et cellule/cellule (jonction intercellulaire). Nous montrons notamment que le rôle de ces jonctions intercellulaires devient prédominant dans le cas d’une monocouche.