Accueil > Français > A noter > Faits marquants > Archives 2005

Afficher sans perdre la mémoire : Des nématiques bistables pour dispositifs d’affichage


Afficher sans perdre la mémoire : Des nématiques bistables pour dispositifs d'affichage

Philippe Martinot-Lagarde (mai-juin 2000)

Des études fondamentales de cristaux liquides développées au Laboratoire de physique des solides d’Orsay ont été à l’origine de la création d’une PMI francilienne, Nemoptic. Elle exploitera les brevets déposés par ce laboratoire sur les nématiques bistables pour réaliser des dispositifs d’affichage à faible consommation d’énergie et de grande surface suivant une technologie originale et moins coûteuse que les technologies d’écrans plats actuelles.

L’application d’un champ électrique a pour effet de distordre les états (a) ou (b) en (c), où le cristal liquide est aligné selon le champ dans toute la cellule, y compris aux interfaces, par cassure des ancrages sur celles-ci. Si le champ décroît brutalement, les molécules à l’interface retournent rapidement à leur ancrage habituel, induisant des courants hydrodynamiques qui font basculer la configuration (c) vers l’état (b) dit "tordu". Si, en revanche, le champ décroît lentement, les effets hydrodynamiques sont absents et le système adopte la configuration (a), dite "parallèle". C’est donc le profil de descente du champ électrique qui contrôle le passage d’un état d’ancrage à l’autre et donc le moment de l’affichage ou son effacement.

Plus d’informations