Accueil > Français > A noter > Faits marquants > Archives 2005

Une structure en "nano-oignons" - Un nouveau matériau à base de molécules de fullerènes dopées à l’azote


Une structure en "nano-oignons" - Un nouveau matériau à base de molécules de fullerènes dopées à l'azote

Christian Colliex (avril 2002)

La détermination de l’architecture atomique des molécules de fullerènes (C60), puis des nanotubes de carbone simple et multi-parois, a offert aux physiciens de superbes objets nanométriques qu’ils se sont empressé d’observer, d’analyser et de manipuler jusqu’à les organiser en prototypes de systèmes fonctionnalisés (éléments de base de circuits logiques par exemple). Il est possible aujourd’hui de contrôler finement les propriétés physiques et chimiques d’un matériau à base de C60, par l’incorporation (insertion ou substitution) d’atomes étrangers entre les molécules de C60. Des chercheurs du Laboratoire de physique des solides d’Orsay, en collaboration avec une équipe suédoise (dirigée par Lars Hultman (Université de Linköping), ont mis au point un nouveau type de matériau en introduisant des atomes d’azote dans et entre des molécules géantes de fullerènes emboîtées les unes dans les autres comme les pelures successives d’un oignon. Dimension de l’ensemble : seulement quelques nanomètres...



Simulation théorique d’une molécule d’aza-fullerène (C48N12). U. Linköping (Suède)


Analyse locale par spectroscopie de perte d’énergie des électrons (EELS) d’un "nano-oignon". LPS, Orsay (France)

Plus d’informations