Accueil > Français > Événements > Séminaires > Séminaires Magnétisme et Supraconductivité > Archives 2011

Thierry Klein - Institut Néel, Grenoble

Diagramme de phases thermodynamique du supraconducteur Fe(Se,Te)


La découverte d’une température critique pouvant atteindre 55K dans les pnictides de fer a généré un intérêt considérable pour ces nouveaux supraconducteurs. Plusieurs familles supraconductrices ont été découvertes, familles qui partagent toutes la particularité d’avoir des
feuillets à base de Fer en structure tétraédrique. Nous nous sommes intéressés plus particulièrement au composé Fe(Se,Te) qui présente la structure la plus simple puisqu’il n’existe aucun plan "réservoir de charges" entre les feuillets Fe(Se,Te). Dans ce cas la température critique maximale (Tc 15K) est obtenue pour un taux de substitution Se/Te de l’ordre de 50%. Nous avons déterminé le diagramme de phase H-T jusqu’à 28T à partir de mesures de chaleurs spécifiques qui permettent d’obtenir sans ambiguïté le champ critique supérieur Hc2. Ces mesures ont été complétées par des mesures d’aimantation qui ont permis d’obtenir le champ critique inférieur.

 

Affiche Pdf