Accueil > Français > Événements > Séminaires > Séminaires Magnétisme et Supraconductivité > Archives 2011

Jean-Michel Mignot– Laboratoire Léon Brillouin (CEA-CNRS), CEA/Saclay

Isolants Kondo : études par diffusion inélastique des neutrons


Les isolants Kondo sont des systèmes à base d’éléments f ou d dans lesquels les corrélations électroniques entrainent, à basse température, l’apparition d’un état semiconducteur associé à un très faible gap dans la densité d’états électronique au niveau de Fermi. Leurs propriétés magnétiques indiquent en outre la formation d’un état fondamental singulet associé à un gap de spin dans la réponse magnétique. Le terme d’« isolant Kondo » attribue implicitement ces comportements à des mécanismes de type effet Kondo concentré, ou plus généralement par le modèle d’Anderson périodique qui prévoit le possibilité d’un « gap d’hybridation ». Expérimentalement, la variété des situations rencontrées dans différentes familles de composés laisse de nombreuses questions ouvertes, telles que la relation qui existe entre les degrés de liberté de charge et de spin, et donc entre les gaps associés, le rôle des corrélations antiferromagnétiques, l’importance des effets locaux, ou la possibilité d’un couplage avec les excitations du réseau.

 

La diffusion inélastique des neutrons donne accès à la dépendance en Q de la dynamique de spin qui est un élément important pour comparer les différents modèles. Ce séminaire présentera des résultats obtenus sur différents composés types, notamment YbB12 et ses solutions solides, où un mode de type « résonance » a été observé, ainsi que sur la nouvelle famille CeM2Al10 (M = Ru, Os, Fe) où les propriétés semiconductrices interfèrent avec l’apparition d’un ordre antiferromagnétique.

 

Affiche pdf