Accueil > Français > Événements > Séminaires > Séminaires Magnétisme et Supraconductivité > Archives 2011

Julian Ledieu - Institut Jean Lamou, Nancy

Surfaces d’alliages métalliques complexes et nanostructures


L’une des particularités des alliages métalliques complexes, ou CMA pour Complex Metallic Alloys, réside dans la dimension de la maille pouvant contenir jusqu’à plusieurs milliers d’atomes voire être considérée comme infinie (système apériodique). La structure cristallographique de ces intermétalliques, constitués d’au moins deux éléments, est décrite par l’assemblage d’agrégats de taille nanométrique et de symétrie élevée (icosaédrique par exemple).

 

Dans cet exposé, nous nous concentrerons sur l’étude des surfaces de quasicristaux et d’approximants, ainsi que de leur utilisation comme substrat pour la formation de nanostructures et de films minces. Bien que périodiques, ils restent étroitement liés aux phases quasicristallines parentes de part leur proche composition chimique et les agrégats qui décrivent leur structure atomique. Grâce aux travaux précédents réalisés sur de nombreux CMA périodiques et apériodiques, des règles de sélection ont pu être établies afin de générer les plans de surface. Les motifs structuraux identifiés sur ces derniers peuvent très souvent être associés aux agrégats ou briques élémentaires de ces alliages. Après une synthèse des résultats obtenus lors de l’adsorption atomique sur différentes surfaces quasicristallines, nous aborderons le rôle conséquent que peuvent avoir les agrégats en surface sur la croissance de films minces en l’absence de toute symétrie de translation.

 

Affiche pdf