Accueil > Français > Événements > Séminaires > Séminaires généraux du Laboratoire de Physique des Solides > Archives 2012

Sandrine LAPLACE

Enfin le boson de Higgs ?


Le 4 juillet 2012, les expériences ATLAS et CMS situées auprès du collisionneur LHC au CERN ont annoncé avoir découvert une nouvelle particule dans le cadre de la recherche du boson de Higgs du Modèle Standard. Prédit dans les années 60, le boson de Higgs est la manifestation du mécanisme de Brout-Englert-Higgs qui permet d’expliquer comment les particules acquièrent leur masse. Depuis sa prédiction, il a été recherché à l’aide de plusieurs générations d’accélérateurs de particules sans succès jusqu’à aujourd’hui. Les deux expériences ATLAS et CMS ont observé un excès d’événements dans plusieurs canaux de désintégrations qui est compatible avec l’hypothèse du boson de Higgs du Modèle Standard. Mais au stade de la découverte, les incertitudes statistiques sont encore grandes et n’excluent pas la possibilité que cette particule soit en fait une manifestation de la physique au-delà du Modèle Standard. Pour trancher la question, alors que que les expériences accumulent plus de statistique, il est possible de mesurer de plus en plus précisément les caractéristiques de cette particule (sa masse, ses couplages, et ses nombres quantiques tels que le spin, la parité, etc.) pour les confronter aux prédictions du Modèle Standard. Au fur et à mesure que le portrait robot se dessine, les physiciens du LHC espèrent bien voir apparaitre le visage d’un inconnu...

 

 

Bibliographie

Sandrine Laplace a soutenu sa thèse de doctorat en 2003 au LAL-Orsay, sur l’étude de la violation de CP au sein de l’expérience BaBar localisée à SLAC, Californie. Elle a ensuite rejoint l’expérience ATLAS au LHC en tant que chargée de recherche au LAPP-Annecy, dans un moment où l’expérience était encore en phase de préparation, puis au LPNHE-Paris en 2011 alors que l’expérience prenait ses premières données. Elle s’est spécialisée dans la calorimétrie électromagnétique, et la préparation de la recherche du boson de Higgs dans sa désintégration en deux photons, qui est l’un des canaux qui a permis de le découvrir en juillet 2012.

 

Contact

Email