Accueil > Français > Actualité > Archives

Prix Louis Ancel 2012 décerné à Odile Stéphan


Odile Stéphan, 42 ans, a effectué son travail de thèse, soutenu en 1996, au Laboratoire de physique des solides (LPS) d’Orsay, sous la direction de Christian Colliex. Après un séjour postdoctoral à Tsukuba (Japon), elle a été recrutée à l’Université ParisSud en 1997. Elle y est actuellement professeur, et chercheuse au LPS.

 

 

Tout au long de sa carrière scientifique, Odile Stéphan s’est consacrée à l’étude des nanomatériaux et nanostructures, en développant et en utilisant des méthodes sophistiquées de microscopie électronique analytique. Elle a abordé de nombreuses problématiques liées à des matériaux variés, des nanotubes de carbone aux nanostructures plasmoniques, en passant par les nanoparticules de catalyseur ou les aimants moléculaires. Après avoir été pionnière dans l’utilisation des techniques de spectroscopie de pertes d’énergie
d’électrons, elle a montré que ces techniques peuvent être utilisées pour sonder les propriétés optiques avec une résolution spatiale sans précédent.

 

Depuis 2009, Odile Stéphan est responsable de l’équipe de microscopie électronique du LPS. Elle porte le projet d’équipement d’excellence TEMPOS qui va permettre d’équiper le campus Paris-Saclay de trois nouveaux microscopes électroniques de dernière génération. Elle a été membre du Conseil National des Universités et du Comité National du CNRS.

 

En la proposant pour l’attribution du prix Ancel, le jury a souhaité récompenser l’importance et la qualité de la production scientifique d’Odile Stéphan, et son rayonnement national et international.

 

Source :

Les reflets de la Physique N°36 (page 37) Octobre 2013

 

Contact :

Odile Stéphan (odile.stephan@u-psud.fr)