Accueil > Français > Offres d’emploi, stages, thèses, post-doctorats > Emplois d’enseignants-chercheurs > Profils de postes

Physique des corrélations électroniques


Professeur

28e section Milieux denses et matériaux

Numéro de l’emploi : 0318

Physique des corrélations électroniques

- Enseignement :
L1, L2 et L3 de Physique.
M1 et M2 de Physique Fondamentale et Appliquée et IFIPS
La Physique des corrélations électroniques est devenu un thème majeur de la Physique de la Matière Condensée. L’Université Paris Sud a beaucoup d’atouts dans ce domaine. L’enseignement dans cette thématique se développe rapidement, en M2, mais aussi en M1 et en L. Le professeur recruté aura pour mission de développer cet enseignement, en assurant une unité conceptuelle et en s’appuyant essentiellement sur un enseignement expérimental de pointe.

- Recherche : Au cours de ces dernières années, des avancées notables ont été réalisées sur le plan de l’élaboration et de la compréhension des matériaux aux propriétés électroniques remarquables. Les manifestations physiques observées concernent aussi bien les aspects magnétiques et de transport que structuraux. La richesse des comportements a pour contrepartie une grande complexité dans l’analyse des phénomènes mis en jeu. Ce constat trouve son origine dans la force des corrélations électroniques, qui induit une compétition entre des phases ayant des propriétés fort différentes. Les systèmes concernés couvrent un large spectre, incluant - entre autres - les conducteurs de basse dimension, les cuprates supraconducteurs, les oxydes présentant des transitions isolant-métal , les systèmes de spins quantiques, et les oxydes à ordre de charge. Pour tenter d’analyser les multiples facettes de ces phénomènes, il convient d’adopter une stratégie associant simultanément des approches expérimentales et théoriques. Sur le plan des expériences, ceci requiert de disposer de matériaux de haute qualité sous forme de monocristaux, de films minces, de multicouches, et de pouvoir sonder leurs propriétés magnétiques, électroniques et structurales à la fois localement et à grande échelle. Les techniques de transport, de résonance, de spectroscopie, de microscopie, de diffraction et de diffusion constituent notamment des outils de choix dans l’investigation de ces composés. Sur le plan théorique, la modélisation et le traitement de ces systèmes à l’aide de techniques développées dans le cadre de l’étude des phénomènes en dimensions réduites s’appuient sur l’approche analytique et sur l’outil numérique. Ils doivent permettre des comparaisons directes entre modèles et expériences et, au-delà, peuvent contribuer à apporter des réponses à des questions fondamentales qui se posent dans le contexte où les interactions et le désordre sont simultanément pertinents.

Prendre contact avec :

M. Héritier
Président Tel. 01 69 15 69 34 heritier@lps.u-psud.fr
 
P. Mendels
Vice-président A Tel. 01 69 15 53 39 mendels@lps.u-psud.fr
 
N. Vernier
Vice-président B Tel. 01 69 15 69 57 vernier@lps.u-psud.fr
 
Claudine FRADIN
Secrétariat de la CS28 Tel. 01 69 15 53 81 fradin@lps.u-psud.fr