Accueil > Français > Actualité

Vulgariser et enseigner pendant le confinement


L’équipe « La Physique Autrement » développe au LPS de nouvelles façons de vulgariser et d’enseigner la physique. Le 1er confinement en mars 2020 a été une occasion pour ses membres de tester là encore de nouvelles approches. Les enseignant-chercheurs de l’équipe ont travaillé à distance avec des designers et des créatifs pour proposer au grand public et à leurs étudiants plusieurs projets nouveaux.

Pour toucher le grand public, notamment les collégiens et lycéens, des « conférences confinées » ont été proposées sur internet où l’orateur, en direct, alternait des expériences de physique avec smartphone et des exemples issus de recherches contemporaines avec des maquettes maison. Ces conférences ont ensuite débouché sur des TPs « à la maison », conçus avec des professeurs de lycée, et proposés depuis par l’Education Nationale en 2nde, 1ère et Tale.

Des conférences en confinement avec les moyens du bord

Du côté de l’enseignement à l’Université, de nouveaux types de travaux pratiques, les « TPs confinés », ont été menés avec des collègues en licence de physique. Les étudiants ont créé eux même des expériences chez eux, en travaillant en équipe à distance, accompagnés par les professeurs dans ces nouveaux formats poussant à l’inventivité et au bricolage. Ils ont ainsi découvert un nouveau visage de l’expérience, plus ancré dans le quotidien mais tout aussi scientifique.

Des TP pendant le confinement

Pour vulgariser de la physique en lien avec ce que les gens vivaient, un film d’animation a été conçu, là encore à distance, « l’Odyssée du Télétravail ». Dans ce dessin-animé, on explique de façon drôle et imagée comment un signal produit par la voix peut finalement se transmettre par zoom presque instantanément. Pour rêver un peu, un projet de bande dessinée a été conçu, « paysages quantiques », où des courbes célèbres de physique quantique donnent jour à des paysages qui les expliquent dans un monde onirique.

Des BD immersives pour découvrir les phénomènes quantiques

Pour sensibiliser aux enjeux de la crise climatique, une série de petites animations à base de pomme de terre explique les différentes formes d’énergies, puis comment elles se transposent dans notre quotidien. Pour créer du lien, un cadavre exquis a été organisé où chaque jour, un chercheur proposait une figure scientifique à un créatif qui devait produire une figure à son tour, qu’on passait au chercheur suivant, et ainsi de suite. Chaque image quotidienne était alors sur les réseaux sociaux. Enfin, une illustratrice a croqué les meilleurs et les pires moments de ce premier confinement passé à enseigner et vulgariser pour garder une trace de cet étrange moment collectif, ses hauts et ses bas. Toutes ces actions ont, depuis, débouché sur de nouvelles pistes pour l’équipe, tant du côté de l’enseignement que de la vulgarisation, avec l’exploration de nouveaux formats originaux, par exemple des jeux immersifs de science ou de nouvelles façons de faire des conférences. Mais surtout, ce moment unique a nous a appris que même les pires contraintes, finalement, peuvent être fertiles.

Contacts
Julien Bobroff julien.bobroff@universite-paris-saclay.fr
Frédéric Bouquet frederic.bouquet@universite-paris-saclay.fr