Accueil > Français > Équipes > Équipes scientifiques > Matière et rayonnement > Organisation et dynamique de la matière condensée - Thématiques

Élastomères


Retour menu précédent

 

Élastomères

 

Cristallisation sous contrainte dans les élastomères

 

Certains élastomères, notamment ceux à base de caoutchouc naturel, possèdent la propriété de cristalliser partiellement spontanément au-delà d’une certaine contrainte, ce qui leur confère des propriétés mécaniques remarquables. Bien que ce phénomène soit connu depuis longtemps, un grand nombre d’aspects fondamentaux en sont encore très mal connus : cinétique de cristallisation, différence entre cristallisation statique et dynamique, cristallisation en fond de déchirure, interaction avec les charges renforçantes etc… La diffraction X est un outil particulièrement bien adapté à l’étude de ces effets, et des appareillages spécifiques permettant simultanément des mesures X et mécaniques à différentes températures ont été développés. Ces études portent non seulement sur le comportement des matériaux en cyclage, mais également sur les problèmes de fissures (nouveau montage de micro-diffraction permettant d’explorer finement un fond de fissure) et de cinétique de cristallisation (montage de traction oscillante) ; un montage de RMN spécifique vient également d’être achevé afin d’accéder à l’état de contrainte de la fraction amorphe durant une traction.

 

Permanents :

Pierre-Antoine Albouy

 

Liste de publicationsFaits marquants