Lieu

Amphi Blandin (LPS) + ONLINE (Zoom)

Date

07 Fév 2023

Heure

13h30 - 14h30

Séminaire général : Thierry GIAMARCHI – (Université de Genève) “Vous avez dit bizarre” : la physique quantique unidimensionnelle.

Résumé : Pour décrire les matériaux qui nous entourent et que nous utilisons quotidiennement, la physique quantique s’est révélée un outil indispensable. Elle nous a permis, grâce à une description largement basée sur une physique sans interaction entre particules de comprendre de nombreuses propriétés des matériaux. Cette description sans interaction a cependant ses limites et comprendre l’effet des interactions représente un énorme défi vis-à-vis de matériaux réels. Dans le cas de systèmes qui seraient à une dimension seulement, les interactions entre particules conduisent même à une physique radicalement nouvelle par rapport à celle à laquelle nous sommes familiers dans des systèmes à trois dimensions. Ce qui pourrait sembler n’être qu’un jeu mathématique ou une curiosité académique s’avère en fait extrêmement important pour un grand nombre de systèmes tels que les supraconducteurs organiques (avec des études clé faites en particulier au LPS), les nanotubes de carbones, divers systèmes de spins quantiques ainsi que les atomes froids dans des réseaux optiques. Le besoin de comprendre de tels systèmes est maintenant devenu un point central de la physique des systèmes quantiques tant au niveau de la physique qu’au niveau des méthodes pour résoudre de tels problèmes

Dans cet exposé je présenterai un tour d’horizon de cette physique très particulière et ses conséquences telles que l’existence d’excitations à charge fractionnaire ou de transitions de phase topologiques.

Je montrerai également les situations expérimentales que les récents progrès en science des matériaux, nanotechnologie et physique des gaz ultra-froids ont fourni et je discuterai l’état de l’art du domaine et ses perspectives et défis pour le 21ème siècle.

Biographie

Thierry Giamarchi a été chercheur CNRS au LPS et est maintenant professeur à l’Université de Genève, au département de physique de la matière quantique dont il a été le directeur. Il est également le président d’une association Suisse sur la physique des matériaux aux propriétés nouvelles (www.manep.ch).

Sa recherche porte sur divers aspects de la théorie des systèmes quantiques corrélés en basse dimension, tant dans le domaine de la matière condensée que dans le domaine des gaz quantiques ultra-froids, ainsi que sur la physique des systèmes classiques et quantiques désordonnés. Il aime bien trouver des nouvelles phases vitreuses telles que le verre de Bose ou le verre de Bragg.   Il est membre de l’académie des sciences et fellow de l’American Physical Society. Pour plus de détails: giamarchi.unige.ch